Hoist Group soutient le village de Koppampatti

Chez Hoist Group, nous trouvons qu’il est important de participer au développement communautaire. Par conséquent nous nous engageons dans des oeuvres sociales.

Pendant deux ans nous avons travaillé avec l’association caritative “Hand in Hand”, en soutenant un village en Inde appelé Koppampatti. Notre aide était concentrée sur la mise en place des fondements du développement durable dans le village.
Le projet s’est terminé en avril 2015 et nous sommes heureux de poursuivre notre partenariat avec “Hand in Hand” pour les trois prochaines années. Notre nouveau projet est le parrainage d’un pensionnat pour enfants entre 9 et 14 ans dans la région de Thiruvallur, Tamil Nadu en Inde.

thumbsup

Notre nouveau projet – l’éducation pour tous!

    Nous sommes heureux de poursuivre le partenariat avec “Hand in Hand” pour les trois prochaines années. Notre nouveau projet est le parrainage d’un pensionnat pour les enfants entre 9 et 14 ans dans la région de Thiruvallur, Tamil Nadu en Inde.

    Tout le monde convient que l’éducation est important et que le travail des enfants est un fléau, mais beaucoup de familles en Inde n’ont pas le choix. Ne pas mettre un enfant au travail signifie qu’il n’y aura pas assez de nourriture pour nourrir toute la famille. Cette pratique prive les enfants de leur enfance et est nuisible à leur développement physique et mental.

    Par conséquent Hand in Hand a créé le Centre de Formation Spéciale Résidentielle de Dhamanery (CFSR) dans le seul but d’identifier les enfants qui ont abandonné l’école, les migrants, les enfants travailleurs, les enfants jamais inscrits à l’école ou qui ne s’y rendent que rarement, et de les inscrire à l’école.

users

Programme de Suppression du Travail des Enfants (PSTE)

Le projet a débuté dans la région de Thiruvallur en 2007 et, étant donné qu’il s’est répandu dans les villages adjacents, le nombre d’enfants identifiés non-scolarisés a augmenté. Jusqu’à présent, grâce au programme Hand in Hand, 1068 Panchayts (petites zones avec plusieurs villages) ont été déclarés libre de toute main d’œuvre enfantine.

Le but est d’éliminer le travail des enfants et de rendre l’enfance perdue aux enfants. De donner aux moins favorisés la chance de rattraper l’éducation perdue et de les préparer à une scolarité à temps plein. Les enfants recevront également de l’aide psychologique et seront stimulés par les activités physiques. Nous espérons les aider à devenir des individus heureux et confiants.